Nuit Debout

Interview d’un de nos militants par Radio BIP

Dans l’émission Les Colères du Vendredi de Jean Paul du 15 avril 2016, notre porte parole était interviewé pour présenter notre groupe et parler de l’actualité militante sur Besançon et notamment de la lutte contre la loi Travail.

Il y évoque notamment notre fonctionnement, nos idées, nos prises de positions et nos objectifs. Si vous vous posiez des questions sur nous, voici quelques réponses. Si vous n’avez pas toujours été satisfait, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou sur les réseaux sociaux !

L’interview disponible sur le site de Radio Bip

Publicités

Manifestation sauvage et Nuit Debout contre Hollande et sa loi Travail

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeudi 14 avril, au soir, l’Action Populaire était présente lors de la nouvelle édition locale de la Nuit Debout; et le moins que l’on puisse dire, c’est que la soirée a été une réussite! Elle commença a 18h00, avec une AG du Comité de Lutte Bisontin, qui cherche a regrouper et faire converger collectifs de mobilisations sociales et politiques – notamment le Comité de Mobilisation Universitaire, les salarié(e)s grévistes de Ginko ou encore Collectif des Intermittents et Précaires, organisations politiques et syndicales, associations, et simples citoyens engagés.

A 20h00 fut projetée l’émission « Dialogues Citoyens » où intervenait François Hollande. Il faut bien l’avouer, l’intérêt porté par les personnes présentes place Granvelle au lamentable spectacle présidentiel était assez réduit, si bien que l’émission fut interrompue, et c’est à ce moment que commença la manifestation nocturne dans les rues de Besançon.

Près de 350 personnes ont arpenté à vive allure les rues de la capitale comtoise, dans une ambiance électrique, tandis que pétards et feux d’artifices résonnaient dans la nuit. Flambeaux, drapeaux volants, riverains admirant le spectacle de leurs fenêtres, et poings levés et slogans bien sentis -tels que « Qui sème la misère, récolte la colère », « Une solution, révolution », « Tout le monde déteste la police » ou encore « Besac’, debout, soulève-toi ! »… Tout cela a contribué à la réussite de cette marche sauvage et spontanée. On aura également une pensée émue pour JC Decaux, qui a vu une de ses sucettes publicitaires partir en miettes ; ainsi que pour les pauvres policiers bisontins, visiblement pris au dépourvu puisqu’on ne les a pas croisé de toute la manif, sinon brièvement près de la place Pasteur, sans incidents.

Le cortège retourne à Granvelle, et s’apprête à passer une nouvelle Nuit Debout, là encore riche en débats, en idées, en rires et en musique.

Et c’est ainsi que 350 manifestants révoltés et déters firent plus de bruit et mirent plus d’ambiance que tous les défilés ronflants, chapeautés par les partis et les bureaucraties syndicales. Pour notre part, nous garderons un très bon souvenir de cette soirée qui aura été, sans aucun doute, la première d’une longue série.

A noter qu’une interpellation a eu lieu dans la soirée pour des tags sauvages présumés pendant la manif. La personne a été relâchée le vendredi midi.

A bientôt dans les rues et dans la lutte !

Les vidéos de la manifestation sont sur notre page Facebook : Ici et